Conseil : bien vérifier la résolution de ses photos avant de les imprimer

Publié le : 20 octobre 20214 mins de lecture

Il s’agit de la question aussi essentielle que celle du choix de mode colorimétrique. Le choix de résolution du document, et de la résolution de l’image. C’est, en effet, de cela dont essentiellement, il s’agit a des effets comparables en matière de l’impression. Et dans ce domaine, il est mieux de prévenir que guérir. En d’autres termes, mieux vaut avoir créé le document avec une bonne résolution.

Qu’est-ce que la résolution de l’image ?

Afin d’aborder la question de résolution de l’image, vous devez commencer par en comprendre un mécanisme. C’est l’un des paramètres-clefs dans un choix, par exemple, du nouveau smartphone.

Lorsque vous êtes dans ce cas, l’une des premières choses que vous regardez est si la fonction photo a suffisamment de pixels. On ne sait pas, en général, bien ce que sont les pixels sont. Les pixels sont les points de couleur pour la dimension donnée, c’est-à-dire en largeur et en hauteur. 

La définition de l’image, n’est cependant pas encore sa résolution. Afin d’arriver à la résolution, toujours, on part des pixels et on s’intéresse tout d’abord à leur concentration sur la surface donnée. La surface est, par convention exprimée en pouce.

Choisir simplement la résolution d’image

Le principe est simple. Lorsque la résolution de l’image d’ordinateur est de 72 DPI normalement, celle de l’image imprimée est généralement de 300 DPI. Il faut suivre des procédures de conversion qui sont proposées par les menus de logiciels utilisés. La raison de la différence de DPI est généralement la même que pour une différence de mode colorimétrique.  Une image avec la résolution de 72 DPI est, en effet, plus rapide à télécharger que l’autre avec la résolution de 300 DPI.

Faire le choix raisonné de la résolution d’image

Le problème est que vous n’avez pas toujours des images qu’il faut, celles avec la bonne résolution. Il existe des sites qui veuillent imprimer des superbes photographies de plats grillé. On veut de 300 DPI, et même plus, mais l’auteur de photo ne vous envoie que de 72 DPI. La netteté de l’image vue à 35 centimètres de distance n’est pas évidemment la même que si ladite image est généralement vue à plus de deux ou trois mètres. En d’autres termes, vue à 3 centimètres, une image avec la résolution des 300 DPI n’apporte également rien de plus qu’une même image avec la résolution inférieure de moitié. En effet, l’œil humain envisage les choses globalement.

Plan du site